Zéropolis de Bruce Bégout

Notre monde est celui de l’artificialité et du clinquant. Partout se construisent et se démolissent des architectures qui ne durent pas plus de tout juste 20 ans; certaines ne sont parfois jamais terminées et restent à l’état de friches.

Dans son ouvrage Zéropolis, Bruce  Bégout nous dépeint une ville où règne le jeu et son caractère aliénant. Nous sommes ici aux USA, mais il se produit le même phénomène en France et dans d’autres villes européennes. Lorsque le jeu devient un vice dévastateur, la vie se résume à gratter, à cocher des cases, à tirer des manettes, et à procéder à autant d’actes stupides dont les protagonistes ne prennent pas conscience. Bruce Bégout nous montre avec clairvoyance la plus grande ville du jeu américaine. Il porte un regard radiographique de cet univers insensé qu’est le jeu.

Le livre Zéropolis ne comporte que 125 pages, mais dans ce travail condensé, l’auteur nous livre ici l’essence du rêve américain.

Nous vous convions à écouter une conférence de Bruce Bégout intitulée: Suburbex: l’exploration suburbaine: errance et anonymat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.