De l’obscénité du réel à l’homme qui voulait tout voir

Avec le développement de la micro-électronique, notre époque est celle de l’image enregistrée sous toutes ses formes. Les caméras miniatures sont par exemple incorporées un peu partout, jusque dans les objets les plus inattendus.

Cette faim de tout voir, cette pulsion scopique insatiable nous amène à nous poser bien des questions sur ce début de 21e siècle. (suite)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *